logo DocAsie

Rechercher





Accueil du site > Réunion annuelle > DocAsie 2008

CR - Réunion annuelle DcoAsie 2008

mis à jour le

Compte Rendu, 2ème rencontre du Réseau DocAsie, 3 et 4 juillet 2008, Institut d’Asie Orientale, Lyon

Participants :

BABA Kaoru Institut des Hautes Etudes Japonaises (Collège de France) Paris
BONAZZI Barbara Ecole Française d’Extrême-Orient (EFEO) Paris
CARRE NA Eunjoo Centre de Recherches sur la Corée (EHESS) Paris
CAUDRON Christophe Ecole Française d’Extrême-Orient (EFEO) Paris
CHACON Elodie Centre de documentation André-Georges Haudricourt (CNRS/UPS 2259) Villejuif
D’HULST Yasuko Centre de recherches sur le Japon (EHESS) Paris
FANG Ling Groupe Sociétés, Religions, Laïcités
(GSRL, CNRS/UMR 8582) Paris
GENETIOT NO Misug Institut d’études coréennes (Collège de France) Paris
GUILLEMOT François Institut d’Asie Orientale (CNRS/UMR 5062) Lyon
GUILLOUD Audrey Institut d’Asie Orientale (CNRS/UMR 5062) Lyon
LU Barbara Bibliothèque Municipale de Lyon
PICHARD-BERTAUX Louise Maison Asie-Pacifique (CNRS/UMR 1885) Marseille
POITEVIN-BLANCHARD Hélène Bibliothèque du Centre Asie du Sud-Est
(UMR 8170 CNRS/EHESS) Paris
ROSOLATO Esther Institut des Hautes Etudes Chinoises (Collège de France) Paris
SCHLOTTER Michel Institut de l’Information Scientifique et Technique (INIST) Nancy
VIALARON Laurence Service Commun de Documentation Lyon 3
YAMAMOTO Miyuki Institut d’Asie Orientale (CNRS/UMR 5062) Lyon
ZHANG Yu Institut d’Asie Orientale (CNRS/UMR 5062) Lyon

Jeudi 3 juillet

La réunion est ouverte par Monsieur Eric Seizelet, directeur de l’IAO, qui souhaite la bienvenue aux participants.

Un tour de table est ensuite effectué. Chacun expose les spécificités et les nouveautés concernant le fonds documentaire qu’il représente.

Vie du réseau

Louise Pichard-Bertaux présente le bilan de l’année passée des activités du réseau DocAsie. Les objectifs fixés lors de la réunion de juillet 2007 ont été atteints : le comité de pilotage a été nommé et s’est réuni 2 fois ; une liste de diffusion a été ouverte et compte aujourd’hui 87 abonnés ; un logo a été choisi ; le site web a été créé et est régulièrement alimenté. Le réseau DocAsie a des relations avec d’autres réseaux documentaires aussi bien en région qu’au plan national et international. Un poster a été présenté aux Rencontres des Professionnels de l’IST à Nancy en juin 2008. Les perspectives du réseau seront de développer l’aspect des formations et de trouver des fonds propres. [Présentation Powerpoint]

Zhang Yu a expliqué les démarches qu’elle a suivies pour mettre en place le site DocAsie en Spip. Elle a fait part aussi des difficultés qu’elle a pu rencontrer. À ce jour le site Internet possède 128 articles répartis dans huit rubriques. D’après les statistiques, la page qui rassemble les catalogues est encore peu consultée. Des suggestions sont faites pour améliorer le site : ajouter des images, publier des communications en ligne, créer des pages en langue vernaculaires, créer et développer un répertoire de signets.

Retours d’expériences

La fin de cette première journée s’est ensuite articulée autour de questions spécifiques au catalogage en langue asiatique dans le SUDOC (Système Universitaire de Documentation). Le SUDOC autorise depuis peu le catalogage en caractères asiatiques par le biais du logiciel Unicode WinIBW. Pour cataloguer des documents en langue asiatique, certains champs de la notice bibliographique sont dupliqués et saisis en écriture originale et en translittérations.

Yasuko D’Hulst (CRJ) catalogue en japonais dans le Sudoc. Elle montre que les réservoirs de notices internes et externes (par exemple Worldcat) permettent d’intégrer notices bibliographiques et notices d’autorités. La recherche peut bien s’effectuer en caractères japonais.[Présentation PowerPoint]

Christophe Caudron (EFEO) effectue le catalogage bi-écriture en thaï depuis très récemment. Ce n’est que depuis décembre 2007 qu’une personne de la Biulo de Paris, à la demande de la Bulac, a initié ce catalogage. Les notices peuvent être dérivées du réservoir OCLC mais rares sont celles en bi-écriture. Aucun problème n’a pour l’instant été constaté. Pour le lao, les tests en bi-écriture dans le Sudoc ont donné toute satisfaction mais des problèmes ont été constatés dans le catalogue Bulac, de sorte que le catalogage effectif n’a pas débuté. Le catalogage en lao pourra débuter une fois le feu vert de la Bulac donné.[Présentation PowerPoint]

Vendredi 4 juillet

Ressources en ligne

La seconde journée de cette rencontre a eu pour thématique la présentation des ressources en ligne spécifiques sur l’Asie. Celle-ci a débuté avec une introduction générale sur les réseaux documentaires. Suite à cette intervention, les présentations et les discussions des spécialistes sur les ressources en ligne spécifiques sur l’Asie se sont enchaînées. Les participants ont pu faire part de leurs connaissances et partager leurs compétences.

Audrey Guilloud, stagiaire à l’IAO, présente une introduction générale sur les réseaux documentaires. Le mot réseau vient du latin retis (filet). Le premier réseau documentaire a été constitué par Talleyrand en 1791. A partir du XIXème siècle, les premiers catalogues collectifs apparaissent, puis, au XXème siècle, les associations de bibliothécaires se créent. Le prêt entre bibliothèques est mis en place. En 1908, le terme réseau est utilisé pour qualifier les relations entre Bibliothèque Nationale et bibliothèques municipales. A partir des années 70, le développement des techniques informatiques favorise le développement des réseaux..[Présentation PowerPoint]

Michel Schlotter (INIST) expose les ressources de la base de données Francis et, plus particulièrement, celles qui concernent l’Asie. Développée par l’INIST, la base de données Francis est spécialisée sur l’ethnologie. De nombreuses revues sur l’Asie sont dépouillées et indexées par l’INIST. La liste des revues est consultable sur le site de DocAsie. Accès est gratuit pour les laboratoires du CNRS. [Présentation PowerPoint]

Nancy Guan présente le CNKI (China National Knowledge Infrastructure) base de données payante permettant l’accès à d’innombrables revues en chinois. (Présentation commerciale)

Laurence Vialaron (SCD Lyon 3) utilise justement une partie des ressources du CNKI. Elle effectue une démonstration en direct de l’utilisation de ces bases de données. [Présentation PowerPoint]

Eun joo Carré Na (CRC) donne un aperçu des ressources numériques coréennes et présente ses travaux en matière de veille numérique. Son utilisation originale du logiciel Netvibes lui permet de repérer et récupérer un grand nombre de ressources. Afin d’optimiser la recherche documentaire en coréen, elle a mis en place un ordinateur dédié géré par un système d’exploitation en coréen. [Présentation PowerPoint]

François Guillemot a effectué une veille qui lui a permis de rassembler un nombre important de signets concernant les ressources numériques sur le Vietnam. Ce répertoire forme un corpus très riche et recense une grande partie de l’offre.[Présentation]

L’après-midi, François Guillemot et ses collègues de l’IAO font visiter la bibliothèque de l’ENS/IAO.

Conclusion

Cette deuxième réunion du réseau DocAsie a été très riche en présentations et en échanges. L’organisation efficace de Myuki Yamamoto et de Zhang Yu, aidées par François Guillemot et Audrey Guilloud, a permis à cette rencontre de se dérouler dans de parfaites conditions. Nous remercions l’IAO de nous avoir accueillis et soutenus financièrement, ainsi que la Ville de Lyon et le Conseil Régional Rhône-Alpes pour leurs précieuses subventions.
L’expérience de cette rencontre nous a permis de dégager plusieurs points utiles pour l’organisation des futures réunions :

1. le programme doit être peu chargé pour laisser une grande place aux discussions. Les réunions annuelles doivent d’abord être un lieu d’échanges où les participants peuvent exposer leurs problèmes quotidiens afin que des solutions y soient apportées. Les retours d’expérience sont en effet particulièrement intéressants et enrichissants

2. les présentations commerciales ne sont pas souhaitées par la majorité des participants. En revanche, il peut être proposé un espace de stands en dehors de la réunion. Il peut être envisagé de faire payer les exposants afin d’assurer un budget propre au réseau. Le comité de pilotage devra en décider les modalités ;

3. les présentations sous forme de power point seront mises en ligne sur le site du réseau ;

4. des greffiers devront être désignés au début de chaque session.

Comité de pilotage et réunion 2009

Ces deux journées se sont ensuite clôturées par la désignation du nouveau comité de pilotage et la proposition d’un lieu pour la réunion annuelle de l’année suivante.

Françoise Gubry et Cao Thi Liêu, membres fondatrices de DocAsie et membres du comité de pilotage 2007-2008 souhaitent se retirer du CP en raison de leurs obligations professionnelles. Deux nouveaux membres désirent entrer dans le CP.

Composition du CP 2008-2009

Eujoo Carré Na (CRC/EHESS)
Christophe Caudron (EFEO)
Louise Pichard-Bertaux (MAP/CNRS)
Hélène Poitevin-Blanchard (CASE/CNRS)
Miyuki Yamamoto (IAO/CNRS)
Zhang Yu (IAO/CNRS)

Réunion DocAsie 2009

Barbara Bonazzi et Christophe Caudron proposent de l’organiser à la Maison de l’Asie avec la collaboration des centres hébergés dans la maison : CASE/CNRS ; CECMC/ EHESS ; CEIAS/EHESS ; CRC/EHESS ; CRLAO/EHESS ; EFEO ; ainsi que les centres de l’EPHE. Si cette proposition a toute chance d’aboutir, elle reste sous réserve de la consultation des directions respectives. Nous en saurons plus à la rentrée.

Compte-rendu : Louise Pichard-Bertaux et Christophe Caudron, Audrey Guilloud