logo DocAsie

Rechercher





Accueil du site > Réunion annuelle > DocAsie 2007

Réunion du 5-6 juillet 2007 à Marseille

mis à jour le

Cette réunion de fondation du réseau DocAsie a rassemblé 17 participants venus de Paris, Nancy, Lyon, Avignon, Aix-en-Provence et Marseille. Ces participants, tous professionnels de l’Information Scientifique et Technique, représentent des institutions diverses et des fonds documentaires importants sur l’Asie.

La première journée de cette réunion a été consacrée à la présentation de ces bibliothèques et centres de documentation spécialisés, présentation qui s’est déroulée de la façon suivante :

  • Maison Asie-Pacifique, Fonds Asie du Sud-Est, Marseille (Louise Pichard-Bertaux). Tutelles : CNRS / Université de Provence
  • Institut d’Asie Orientale, Lyon (François Guillemot, Miyuki Yamamoto, Zhang Yu). Tutelles : CNRS / ENS.
  • Centre Population et Développement, Paris (Françoise Gubry). Tutelle : IRD-INED-Univ. Paris 5
  • SCD Cadist d’Histoire, Aix-en-provence (Maylis Dulois). Tutelle : Université de Provence.
  • Musée national des Arts asiatiques – Guimet, Paris (Cao Thi Liêu). Tutelle : Ministère de la Culture.
  • Bibliothèque A-G Haudricourt, Villejuif (Céline Lemasson). Tutelle : CNRS.
  • Centre de Recherches Linguistiques sur l’Asie Orientale, Paris (Cheng Ying). Tutelle : EHESS.
  • École française d’Extrême-Orient, Fonds Asie du Sud-Est, Paris (Christophe Caudron). Tutelle : Ministère de l’Enseignement Supérieur.
  • Institut National de l’Information Scientifique et Technique, Nancy. (Michel Schlotter). Tutelle : CNRS.
  • SCD, Avignon (Cécile Colonna d’Istria). Tutelle : Université d’Avignon.
  • Centre de Recherches sur le Japon, Paris (Yasuko d’Hulst). Tutelle : EHESS.
  • SCD, Lyon (Laurence Vialaron). Tutelle : Université Lyon 3.
  • Bibliothèque nationale de France / Fonds Chine, Paris (Jie Formoso).
  • Bibliothèque Municipale, Fonds Chinois, Lyon (Valentina de Monte)
  • SCD, Fonds Gao Xinjian, Aix-en-Provence (Jean-Luc Bidaux). Tutelle : Université de Provence.

La présentation de ces différents fonds a permis de faire un premier recensement des bibliothèques françaises spécialisées sur l’Asie. La richesse et la diversité de ces fonds ont convaincu l’ensemble des participants de la nécessité d’un réseau permettant de créer des liens formels entre les centres, de mutualiser les compétences, de rassembler les connaissances, d’échanger des données ou des ouvrages et de s’entraider face aux difficultés spécifiques à ce genre de fonds : catalogage en langues vernaculaires, fournisseurs en Asie…

Pendant la seconde journée, le texte fondateur du réseau (voir pièce jointe) a été établi et ratifié par les membres fondateurs. Le réseau sera dirigé par un comité de pilotage composé de 6 membres qui organisera la prochaine réunion des membres du réseau et est chargé d’assurer la visibilité du réseau et d’en trouver les financements. Une liste de discussion a été ouverte sur Internet (http://www.services.cnrs.fr/wws/inf...) et un site web sera mis en ligne en septembre 2007 (http://docasie.ish-lyon.cnrs.fr/som...). Un annuaire de tous les centres de documentation spécialisés sur l’Asie en France sera mis en place sur ce site, ainsi qu’un accès direct à leurs catalogues informatisés.

Cette première réunion, réunion fondatrice, nous a montré, qu’à l’évidence, un tel réseau est aujourd’hui indispensable afin de travailler ensemble pour la recherche sur l’Asie.

Le réseau DocAsie remercie la Ville de Marseille et le Conseil Général des Bouches du Rhône pour leurs soutiens financiers, ainsi que la Maison Asie-Pacifique qui a accueilli cette réunion.

Marseille, le 30 juillet 2007 Louise Pichard-Bertaux